top of page
  • Le Nid du Hibou

Les fêtes de fin d'année : magie ou cauchemar ?

Au moment où je vous écris le jour se lève à peine, les cloches du village sonnent et le balai des voitures pour déposer les bouts de choux à l’école a commencé !

En ce premier jour de décembre, je suis ravie de poster cette missive : de quelles façons allons-nous vivre les fêtes, ce mois de décembre ? Loin de moi, l’idée de vous culpabiliser si vous plongez dans le consumérisme ou au contraire le rejet des fêtes ou encore l’abondance de plats sur vos tables ou au contraire la frugalité : TOUT est OK : il n’y a pas de mauvaises façons de fêter Noël, le retour à la lumière. Je pense sincèrement que le plus important est d’être aligné avec soi-même et de s’autoriser à ne pas reproduire des schémas sociaux, familiaux : tester de nouvelles choses, se surprendre et se laisser surprendre ! Alors ce soir, allez-vous ouvrir votre première case du calendrier de l’Avent ? Quel est votre calendrier ? Chocolat, bière, petites attentions ? Acheté ou fait maison ? A la maison, nous n’en avons pas cette année. Nous n’avons pas ressenti l’élan d’en faire ou d’en acheter. Peut-être allons-nous faire un calendrier musical : chaque soir un nouveau chant de Noël ancien ou moderne ou un conte lu au chaud dans le canapé avec un peu de chocolat chaud !

Premier Noël dans notre foyer ! Cette année, c’est la première fois que nous organisons Noël à la maison, nous recevons notre famille. C’est l’occasion d’insuffler nos propres traditions et elles ne sont pas évidentes à mettre en place ! Que choisir ? Allons-nous à la messe de minuit ou pas ? Faisons-nous des chaussettes garnies pour tous ? Faisons le repas principal la nuit de Noël ou le jour de Noël ? Quand ouvrons-nous les cadeaux, à minuit le 24-25 ou le lendemain matin au petit-dèjeuner ? Mettons-nous les petits plats dans les grands ? Veut-on du saumon fumé et du foie gras ? Un tas de questions et de souhaits, de peurs : que va penser notre famille si on ne perpétue pas les traditions ? Alors, au lieu de se juger, de se contrôler pour correspondre aux attentes des autres, et, de toutes façons faire l’objet de critiques (parce que c’est comme ça !), posons-nous un moment et connectons-nous à ce que représente Noël au fond de notre coeur. N’est-ce pas le plus important ? L'intention, l'esprit des fêtes Voici ce que j’ai envie de transmettre à mon entourage pendant les derniers jours de décembre où la nuit fait place au jour : j’ai envie de plonger tout le monde dans une tanière chaleureuse et conviviale qui sent bon la tarte aux pommes à la cannelle, avec des lumières tamisées, de la douceur, du cocon, du pyjama piloupilou et de la vie. Nous n’avons pas envie de passer notre vie dans la cuisine à être loin de tous, mais de partager un repas ensemble ! Alors on réfléchit sérieusement à un plat familial et goûteux, amélioré pour que l’esprit exceptionnel et festif de cette période soit des nôtres, mais pas de petits plats dans les grands, mais une cocotte ou un beau plat à gratin au centre de la table ! Des jeux, du rire, de la joie, cela sera un très beau cadeau pour nous ! Que faire pour les cadeaux ? Tout d’abord, pensons à offrir des moments : des spectacles ou des massages ou une initiation à une activité ou une retraite de reconnexion à son Féminin (je vous en parle plus bas !) J’ai acheté par exemple une tisane spéciale, du miel, et une crème pour les mains pour une personne pour lui offrir un petit moment cocooning. Ou encore une jolie boîte en papier mâché faite main garnie de truffes au chocolat avec une bougie pour offrir un instant de douceur tout au long de janvier… J’aimerai fabriquer mes attentions moi-même, mais c’est un rêve : je ne suis ni manuelle ni soigneuse, j’ai cessé de me leurrer ! Alors oui, j’achète mes cadeaux et j’essaie de privilégier des producteurs et des artistes locaux ou des initiatives durables : allons faire un tour à La Boutique Singulière de Lumbres pour nos emplettes de Noël par exemple ! Côté emballage, je souhaite coudre des pochons en tissus rouge pour emballer nos cadeaux : exit le papier cadeau ! Furoshiki et pochons de Noël seront de mise ! La machine va chauffer ! Que faire pour la traditionnelle messe de Noël ? J’aime cette tradition, chanter et écouter l’orgue de l’église, retrouver les voisins dans un beau lieu autour d’une belle ambiance. Les églises sont des lieux chargés d’histoire et de magnétisme, il peut s’y passer des choses sombres ou lumineuses. Quoi qu’il en soit, être connectés les uns au autres par un chant, une intention de prière fait partie de ce temps de l’Avent, de Noël. Il n’y pas besoin d’aller à l’église pour cela mais cela reste un repère propre à Noël pour moi. Que faire pour le repas ? Lors d’un repas avec des amis, Margo d’origine polonaise racontait que chez elle on commence à se restaurer dès la première étoile observée dans le ciel la nuit de Noël ! J’adore l’idée !!!! Je suis trp gourmande pour résister à manger à partir de 17h ;) Alors c’est ce que j’ai prévu : des tartinades salées, sucrées, des cookies et gâteaux de Noël, une bonne soupe bien chaude, du jus de pomme aux épices, du chocolat chaud et des tisanes type tchaï. Des fruits secs, des noix, du bon chocolat, des clémentines, des litchis, du bon vin… Des choses simples mais vraiment bonnes. Disponible au grignotage dès le coucher du soleil ! Le 25, ce n’est pas la même chose ! J’ai envie d’un petit dèj gourmand avec des gaufres chaudes, des confitures (oui oui c’est autorisé exceptionnellement!). A midi, Parmentier de canard par exemple… ou un autre plat familial : une raclette ? Ne serait-ce pas osé ? Pour moi, oui... En dessert, je dois y réfléchir : je ne suis pas pâtissière ! Des activités ? Nous verrons en fonction du temps, des promenades ou des jeux, des puzzles, un film comme aux USA … tout est à créer ! Soyons créatifs et adaptons-nous aux envies de nos invité-e-s !


Excellent mois de décembre, savourez la rareté du jour, appréciez la beauté de la lumière douce et tendre, ralentissez et prenez du temps pour vous et pour les autres. Osez sortir de la frénésie ? C’est un challenge mais c’est beau de regarder tout le monde s’afférer alors que l’on contemple le monde !


Belles fêtes, régalez-vous, prenez soin de vous et des autres !

Bénédicte

Posts récents

Voir tout

Chères Hiboux, Je vous conte ma mini détox numérique ! Pendant ce long week-end de pâques, j’ai quitté les réseaux sociaux du vendredi soir au mardi matin ! Rien de bien impressionnant diront certains

bottom of page